dimanche 6 septembre 2015

Mission accomplie

Faire se préparer rapidement les enfants, descendre à l'arrêt de bus, se dire de ne pas se tromper de ligne, monter dans le bus qui arrive, se rendre compte trois arrêts plus loin qu'on s'est quand-même trompé de ligne, faire appel à ses très vagues souvenirs de la topographie de la ville, descendre au terminus, chercher la correspondance pendant cinq minutes sur la place, monter dans un deuxième bus, vérifier qu'on part dans la bonne direction, descendre à destination dans un quartier inconnu, y chercher le centre commercial, trouver l’ascenseur, faire l'achat prévu (sans oublier plan de la ville, ça pourrait servir), chercher l'arrêt de bus (celui de la ligne qu'on aurait dû prendre à l'aller), monter dans le bus (sans erreur cette fois), ramasser les tickets tombés par terre, mettre le frein à la poussette, installer sa fille sur un siège, récupérer sa fille qui hurle de terreur parce qu'une vieille dame s'est assise à côté d'elle, entendre une grande clameur dans le bus et apercevoir en se retournant la poussette renversée, roues en l'air et bébé en dessous, remettre à l'endroit l'enfant cascadeur (qui ne s'est rendu compte de rien), tâcher de ne pas manquer l'arrêt auquel il faut descendre, pousser le portillon, essayer trois clés avant de trouver celle de la boîte aux lettres, ouvrir la porte d'entrée, poser ses affaires – et souffler de fierté en sortant le précieux sésame du sac de courses...

…le petit cahier de dessin oublié dans la liste des fournitures scolaires.


4 commentaires:

  1. Mazette quelle pression on sait se mettre pour les fournitures ...

    RépondreSupprimer
  2. Ha !!! Comme cette épopée me parle;-)
    Bon je n'ai plus de poussette, ce qui me simplifie carrément la vie.
    Et pour les trajets le papa des pingouins avait eu l'idée magique d'afficher le plan de la ville dans l'ancienne maison. On l'a remis dans la cuisine avec des étiquettes : maison, lycées, collège, école, conservatoire, universite.
    Tout le monde le consulte avant de partir .
    - et on se perd quad même!!!-

    RépondreSupprimer
  3. Ben je ne sais pas si j'ai très envie de te rencontrer un jour... ça doit être stressant d'être à tes côtés....

    RépondreSupprimer
  4. Ce scénario est très cinématographique, envoie le pitch à un producteur ?

    RépondreSupprimer

Banal ou pas, laissez un commentaire !