dimanche 28 octobre 2012

Gastro...

  C'est sans doute l'un des mots les plus détestés des français. A la seule annonce de l'arrivée de l'épidémie de gastro-entérite – article de presse déclarant le seuil épidémique atteint, cas répertoriés dans votre entourage proche, affiche placardée sur les portes de l'école – chacun s'attache à se laver les mains frénétiquement à tout moment et à éviter autant que possible les rassemblements de foule.

  Car ce seul mot, dont la forme abrégée n'est pas, tant s'en faut, affectueuse, évoque tout un ensemble très contagieux de symptômes des plus désagréables, le moindre d'entre eux étant un dégoût prononcé à la vue de toute forme de nourriture.

  Et pourtant, il existe une frange réduite de la population française pour qui la même abréviation est synonyme, tout au contraire, de délices, de festins, de régals divers et d'infinies satisfactions gustatives. C'est ce que j'ai découvert avec surprise en suivant le fameux concours culinaire télévisé Masterchef où candidats, cuisiniers étoilés et membres du jury usent à toutes les sauces du mot gastro, à entendre bien-sûr comme l'abréviation du mot gastronomique. Cuisine gastro, restaurant gastro, assiette gastro, dressage gastro : la même abréviation qui donne la nausée à la quasi totalité de nos contemporains met l'eau à la bouche des amateurs et des professionnels de grande cuisine.

  Grande cuisine, qui, par ailleurs, si on en juge par les réalisations des candidats de Masterchef  – "je vous ai préparé un petit émincé et son petit jus, une petite garniture avec une petite émulsion, et une petite sauce aux petits légumes" – n'accouche jamais que de petites choses.

  De là à en déduire que celle-ci, dans son raffinement et sa sophistication, a perdu contact avec une certaine partie de la réalité, il n'y a qu'un pas que je franchirais, quant à moi, plus volontiers que la porte d'un établissement trois fois étoilé...

7 commentaires:

  1. Nous, on a la scarlatine tous les ans à l'école, et même une "petite" scarlatine, on déteste. Ah oui, on a eu une méningite aussi en moyenne section, que nous détestâmes tout autant, voire plus. Pas de gastro à l'horizon...

    RépondreSupprimer
  2. Tout s'éclaire, mais rassure-toi, si mon appétit en sort satisfait, le tien le serait 10 fois plus...!

    RépondreSupprimer
  3. Très juste, mais n'y a-t-il pas dans votre dernière phrase la l'invisible complainte du porte-monnaie ?

    RépondreSupprimer
  4. Je m'interroge également sur ta dernière phrase!

    RépondreSupprimer
  5. Tant qu'à faire, je préfère le second type de gastro...!

    RépondreSupprimer
  6. Je ne connais pas la gastro. Elle a depuis longtemps quitté la maison pour ne plus jamais revenir... peut-être parce qu'on ne se lave pas les mains en permanence ! Quant à l'autre gastro, elle n'est jamais arrivée jusqu'à nous. Il y a des mots qui n'évoquent rien pour moi !!!

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour, J'ai créé un site qui rassemble tous les symptomes de la gastro et se différents remèdes. Pour ceux que cela intéresse, n'hésitez pas à faire un tour : http://www.symptomesgastro.com Belle journée,

    RépondreSupprimer

Banal ou pas, laissez un commentaire !