lundi 19 septembre 2011

Dommage collatéral

  Il lui avait été rapporté des Etats-Unis par son frère, et Monsieur l'avait en sa possession depuis de longues années. Plus de dix ans, évidemment, puisque l'objet dont je parle, un mug en porcelaine, était illustré sur toute sa surface par la silhouette en noir et blanc des gratte-ciels de Manhattan, et parmi eux les deux tours jumelles s'élevant bien au dessus de leurs semblables.
  Depuis notre mariage, il a rejoint le lot commun de vaisselle dépareillée qui remplit nos meubles de cuisine et nous a rendu de grands services. Thé, café, chicorée, infusions, grogs... matin et soir, sans faiblir, sans se soucier du contenu, fidèle au poste, il a toujours été là pour nous.
  Le 11 septembre 2001, il n'a pas bronché. Il a continué à nous servir courageusement. Les tours jumelles n'étaient plus, mais il en présentait toujours le profil en noir et blanc, et, au fil des années, il a même pris la patine d'un objet emblématique, souvenir d'un paysage défunt, témoignage d'une époque révolue, et nous nous en servions précautionneusement en le considérant quasiment comme une pièce de musée.
  Le 12 septembre 2011, il y a une semaine, comme chaque soir, j'y ai déposé un sachet d'infusion et je l'ai rempli d'eau chaude, sans savoir que c'était la dernière fois. Clac clac... le craquement était explicite, et une grande fêlure est apparue, pas loin de la poignée, aussi haute que le dessin du World Trade Center. Il aura tenu dix ans après les faits, dix ans et un jour. Et puis, du jour au lendemain, le désespoir qui le minait a fini par le briser.
  Heureusement mon beau-frère avait rapporté un autre mug d'un autre de ses voyages. C'est pourquoi je supplie les terroristes du monde entier de ne pas s'attaquer à la Tour de Londres.

2 commentaires:

  1. Effroyablement sinistre !

    RépondreSupprimer
  2. <a href="http://20 septembre 2011 à 01:30

    Oui, mais malheureusement je n'ai pas le mug. Avis aux parisiens ! Je t'embrasse !

    RépondreSupprimer

Banal ou pas, laissez un commentaire !