samedi 12 novembre 2011

La Toussaint, c'est la fête

  Nous avons eu des nouvelles de Tante Claudine ! Vous vous souvenez que le mois d'octobre a été difficile pour Tante Claudine, avec trois deuils douloureux dont elle nous avait fait part au téléphone.

  Et justement, le 1er novembre, c'était la Toussaint. A cette date, comme beaucoup de français, son mari et elle se rendent rituellement au cimetière où reposent les membres de leur famille, juste à côté de Clermont-Ferrand.

  Ce qui nous a surpris, c'est que Tante Claudine nous a raconté avec satisfaction qu'en plus de la messe, le jour de la Toussaint, elle a assisté aux vêpres. Pourtant Tante Claudine n'est pas une grande mystique. En général, deux ou trois offices par an, comme pour beaucoup de ses contemporains, lui suffisent largement. Autant dire qu'il ne lui viendrait jamais à l'esprit de se déplacer deux fois à l'église le même jour.

  Mais il se trouve que le curé a invité ses paroissiens, lors de la messe du matin, à se réunir pour cette seconde cérémonie, en fin d'après midi, qui serait suivie d'une procession jusqu'au cimetière, avec distribution de lumignons, et prière pour les défunts.

  Tante Claudine ne pouvait décemment pas refuser cette proposition. Un tel rassemblement, la nuit tombant, au milieu des tombes et des chrysanthèmes, dans la lumière vacillante des lumignons, en compagnie d'individus endeuillés, sur un fond sonore de prières funèbres, et peut-être de quelques soupirs et sanglots. Pas tout à fait un enterrement, faute de cercueil et de croque-mort, mais presque.

  De quoi tenir jusqu'au prochain.

1 commentaire:

  1. <a href="http://14 novembre 2011 à 18:10

    Merci pour le compliment, cela fera une très belle épitaphe (en temps voulu).

    RépondreSupprimer

Banal ou pas, laissez un commentaire !