mercredi 13 février 2013

Revue de paillassons

C'est la première chose que vous voyez quand vous pénétrez dans une demeure, le seul élément, parfois, que vous connaissez sur certains de vos voisins, le sas où vous vous dépouillez des souillures et des poussières extérieures, le seuil sur lequel vous guettez l'ouverture de la porte,

le paillasson.

Objet courant mais ô combien négligé, de ces articles que l'on oublie une fois posés devant sa porte d'entrée, relégués au fin fond des supermarchés au même titre que les lunettes de WC et les désodorisants pour voiture, et que l'on foule au pied dans un geste machinal et automatique, il est temps de rendre un hommage vibrant et mérité

au paillasson.

Qui, si ce n'est lui, protège nos intérieurs de la saleté de la rue ? Qui préserve le brillant de nos parquets, la propreté de nos moquettes, l'éclat de nos carrelages ? Qui débarrasse la semelle de nos chaussures des immondices collectées pas à pas sur les trottoirs ? Qui élimine les traces odorantes d'une population canine peu disciplinée ? Qui filtre les traces boueuses des caprices de la météo ? Qui joue un rôle d'écran purificateur entre les dangers du monde extérieur et la sécurité confortable du foyer ?

Le paillasson.

Pour exprimer toute la reconnaissance que nous devrions porter davantage à cet objet précieux, j'ai choisi de vous présenter, depuis le palier des appartements de notre résidence auquel il imprime la marque de ses occupants, un petit florilège

de paillassons.


Sportif

 Ce paillasson, en forme de demi-stade, que nous avons la chance d'admirer lorsque nous attendons l'ascenseur, accueille régulièrement les équipements sportifs pédestres de la famille de ses propriétaires.   

IMG 3186

IMG 3167

 

Immaculé

 C'est le paillasson le plus propre de la résidence, puisqu'il appartient à Monsieur Propre et Madame Proprette, et puisque que cette dernière, vous vous en souvenez, lui donne systématiquement un petit coup de chiffon après s'y être essuyé les pieds (avant, je le suppose, de retirer ses chaussures dans l'entrée et de filer à la cuisine nettoyer le chiffon).

IMG 3190

 

Humoristique

 Le jeune couple du rez-de-chaussée a choisi un paillasson GPS qui me fait mourir de rire chaque matin quand je conduis mes enfants à l'école.

IMG 3192

 

Distingué

 Encore plus drôle, le paillasson Marguerite d'un autre « jeune couple » dépassant allègrement la trentaine, et qui fait régulièrement profiter tout le voisinage de son amour pour la musique.

IMG 3189

 

Inexistant

 Pas de paillasson chez ce voisin que je ne me souviens pas avoir jamais aperçu, mais à quoi bon ? On peut bien s'essuyer les pieds sur la moquette.

IMG 3188

 

Extraordinairement banal

 De guingois et d'une propreté douteuse soulignant l'étendue des services rendus, mais d'une physionomie agréable et chaleureuse, le paillasson passe-partout qui vous ouvre le chemin de ma modeste demeure.

IMG 3185

 

Et vous, à quoi ressemble-t-il,

votre paillasson ?


Rendez-vous sur Hellocoton !

15 commentaires:

  1. Que dire si ce n'est que nous avons le même paillasson... et que nous avons bien ri encore à ton post! Merci

    RépondreSupprimer
  2. vieille demeure ch'tie oblige chez nous le paillasson est dans l'entrée, encastré dans une emplacement creusé dans le carrelage à cet effet; Il est tellement grand que je ne sais pas si je saurai le changer le moment venu. Ca ne doit plus exister des bazars pareils !

    RépondreSupprimer
  3. Tes voisins savent-ils que tu tiens un blog ? Mon paillasson sert de chien pour bloquer les courants d'air parfois.

    RépondreSupprimer
  4. j'en n'ai plus, ils pourrissent tous dehors avec ce temps de cochon pluvieux, donc j'ai abandonné. on s'essuie les pieds sur le tapis d'entrée, et comme ça, il n'est pas tout pourri....mais c'est du boulot à entretenir, surtout que je ressemble pas mal à Mme Propette.....

    RépondreSupprimer
  5. Plus banal que le mien, tu meurs (même pas de bordure un peu plus foncée comme le tien). J'en ai pourtant vu de jolis chez M** du M**, mais il y a d'autres priorités.

    RépondreSupprimer
  6. Banal ici aussi, un peu comme le tien en vert. J'aime pas beaucoup les paillassons et surtout pas les paillassons "bienvenue", j'aime assez les empreintes des chaussures sur le carrelage. Par contre mon dessous-plat en corde usée aurait beaucoup à dire... On ne parle pas assez des dessous-plats! Merveilleuses chroniques, merci!

    RépondreSupprimer
  7. Je t'aurai bien posté une photo du mien, je suis sure qu'il aurait ete touché, mais on ne peut mettre de piece jointe avec les commentaires. Le mien trempé qd il pleut, dur qd il gèle, et chaud qd il y a du soleil, car il vit a l'extérieur .....

    RépondreSupprimer
  8. Le mien est d'un commun...Format obligatoire décidé par la copro...Et c'est très très mal vu de faire dans l'original. Y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes...

    RépondreSupprimer
  9. Pas de paillasson : l'entrée sert de paillasson... C'est grave, Docteur ?

    RépondreSupprimer
  10. Moi j'ai un paillasson rétrograde, en crin. Comme nous vivons à la campagne, j'en ai même plusieurs : le premier, au bas du perron. Mais il était tellement malheureux d'être sale, usé, effiloché et crotté qu'il a pris place dans la première remorque venue qui se dirigeait vers la déchetterie. Le suivant, est grand, large, spacieux, également en crin. Il est disposé de l'autre côté du seuil. Il n'est pas effiloché, mais poussiéreux et pas encore trop usé. Le troisième est installé de l'autre côté de notre entrée. Il sert à ceux qui n'auraient pas essuyé leurs pieds sur les deux premiers paillassons. Tout le monde a droit à trois chances chez nous !!!

    RépondreSupprimer
  11. Mon paillasson, c'est un peu comme l'homme invisible sauf que si tu balances de la farine on ne le voit toujours pas.

    RépondreSupprimer
  12. Très original comme article ! Et réussi au plus haut point, bravo !

    RépondreSupprimer
  13. Aïe! 4 paillassons chez moi. Un premier en fonte au pied des escaliers, deux paillassons sur les deux dernières marches de l'escalier, et un dernier paillasson juste après la porte d'entrée, curieusement le plus malmené.

    RépondreSupprimer
  14. Paillasson épais, en crin, avec marqué "Bienvenue" en gros caractères. J'ai bien ri en lisant l'article

    RépondreSupprimer
  15. <a href="http://25 février 2013 à 00:35

    Merci, je suis très touchée ! Bon, j'hésite, la prochaine fois je parle de balai-brosse ou de sacs poubelle ?

    RépondreSupprimer

Banal ou pas, laissez un commentaire !